Skip to main content

// Blogs // network's blog

network 03/04/2018 - 09:04PM

À la une: CP Charlottetown

Cinema Politica Charlottetown fonctionne à la manière d’un collectif de différents groupes travaillant pour la justice environnementale et sociale sur l’Île-du-Prince-Édouard. Il s’agit d’un éventail de groupes impressionnant et varié incluant le Sierra Club, CUPE Global Justice, Citizens' Alliance of PEI, Council of Canadians, la Société environnementale et l’Association des étudiants autochtones de l’université de l’Île du Prince-Édouard, et le Island Peace Committee. Plusieurs autres organismes ont aussi co-présenté des projections, incluant le PEI Abortion Rights Network, le Holland College Green Machine, le PEI Food Security Network et Prince Edward Island Black Islanders.

Ann Wheatley est une organisatrice communautaire avec le Cooper Institute, un groupe de justice sociale qui assure la coordination depuis le lancement du cinéclub CP en 2011. Elle dit : « Il y a beaucoup de fluidité parmi nos membres et une des retombées positives de cette fluidité est la création d’opportunités de connections entre les personnes impliquées et les organismes locaux travaillant sur différentes problématiques cruciales."

Le mandat de CP Charlottetown est de « présenter des films qui offrent une réflexion et un commentaire critique à notre communauté et de créer des opportunités de dialogue; de sélectionner des films qui approfondissent l’analyse et le discours et qui, nous l’espérons, incitent à l’action sur les enjeux locaux tout en connectant nos expériences à des analyses plus vastes et globales. » Malgré quelques défis évidents, tels que trouver un espace gratuit, accessible, confortable et bien équipé pour la projection de films, le collectif est devenu partie intégrante de la scène de Charlottetown et du mouvement pour le changement positif sur tous les fronts—que ce soit environnemental, social ou politique—ayant lieu sur l’Île-du-Prince-Édouard.

Le collectif Cinema Politica Charlottetown s’efforce de trouver un juste équilibre entre les films présentés, mais les films portant sur l’environnement tendent à attirer les plus grandes foules. La projection de BLUEFIN de mars 2018 l’a bien démontré, alors que l’événement a fort probablement attiré notre plus vaste public à ce jour. Plus de 150 personnes se sont présentées pour cette projection, dont l’introduction était faite par le réalisateur John Hopkins, un natif de l'Île-du-Prince-Édouard. Ce film a été tourné à North Lake, PEI, et plusieurs des protagonistes du film ce sont joints à nous pour l’événement.

Il s’agissait réellement d’une illustration parfaite de l’importance de Cinema Politica et du film documentaire. Suite à la projection, John a parlé de ses motifs pour réaliser ce film. “Les pêcheurs voulaient avoir une voix. Je leur ai offert la chance de partager leurs préoccupations, leurs opinions et leurs observations. J’ai dit que le ferait honnêtement et avec autant d’intégrité que je le pouvais. En échange, j’ai dit que je consulterais aussi des scientifiques qui pourraient ne pas partager leurs points de vue. Ils étaient d’accord et m’ont en fait encouragé à emmener des scientifiques à North Lake parce qu’ils voulaient leur parler directement.”

“En tant qu’observateur, j’étais las du scénario de conflit du « nous » contre « eux ». Je sentais qu’il était temps que les pêcheurs et scientifiques se réunissent pour se parler face à face afin de bénéficier de l’étendue de leurs connaissances combinées et pour qu’ils puissent trouver, à travers ce dialogue, une façon d’avancer ensemble de manière sensée pour le bénéfice des pêcheurs, de la pêche et de la conservation de la faune océanique.”

 

Join us on Facebook