Skip to main content

// Blogs // ulaval's blog

ulaval 07/08/2013 - 08:40PM

Pour mieux comprendre le processus de sélection des films

Aux termes de notre première année d’existence et à la veille de vous dévoiler le contenu de notre deuxième saison, c’est un bon moment pour vous parler un peu de notre processus de sélection pour comprendre comment nous faisons nos choix et comment nous utilisons vos recommandations et demandes spéciales pour élaborer une saison.

Comment fonctionne le réseau Cinéma Politica
D'abord, la base, la plupart d’entre vous savent que nous sommes affiliés au réseau du même nom que notre cellule. Nous sommes donc membres du réseau et, en tant que membre, nous payons une cotisation annuelle, au montant variant selon le nombre de films du catalogue que nous souhaitons présenter durant l’année.
C’est le noyau central du réseau qui s’active à rechercher et démarcher de nouveaux films à ajouter à la banque de données de Cinéma Politica et à en négocier les droits de diffusion à travers le réseau national, voire international. À partir de leur travail, nous obtenons une liste de films, mise à jour au moins deux fois par année, comportant les types de droits négociés et les versions disponibles.

Cette liste ne correspond pas tout à fait à ce qui se trouve sur le site internet de Cinéma Politica, car chaque groupe peut y ajouter des films dont les démarches pour obtenir les droits ont été faites localement, hors du réseau central. Pour vous concocter une programmation, nous utilisons généralement les deux, le site internet et la liste comportant exclusivement les films dont les droits ont été négociés par le réseau. Après tout, si d’autres clubs ont pu présenter un film, il y a des chances pour que nous puissions négocier le droit de diffusion également. C’est ce qui s’est passé par exemple avec Les Sentiers de l’Utopie, présenté en février dernier et qui ne fait pas partie du catalogue du réseau.

Nos objectifs et critères de sélection
De là, nous partons d’une base d’environ quelques centaines de titres potentiels; beaucoup de choix, des plus récents aux plus anciens qui couvrent des thématiques grandement variables et abordent une multitude de points de vue et d’approches au sujet. Pour éplucher le tout et réduire cela à une quinzaine par année ou environ sept par session, nous n’avons pas de démarche rigoureuse, mais nous avons certains objectifs et critères qui nous guident.
Le facteur de récence en est un dont nous tenons compte, mais sans s’y limiter. L’actualité et la pertinence du sujet sont plus importantes pour nous. Un film de 2004, ou même plus vieux, peut être toujours aussi criant d’actualité. Bien entendu, les mesures de l’actualité, de la pertinence et de l’intérêt sont basées sur nos jugements de valeur. De ce que nous trouvons intéressant et pertinent, pour réduire le choix, nous cherchons à équilibrer la programmation en abordant une variété de thèmes et de sujets afin d’en offrir un peu pour tous les goûts et les intérêts.
Qui plus est, un des critères, qui souvent départage les films retenus de ceux qui sont écartés, est la disponibilité des versions. Nous favorisons des œuvres dont la langue originale est le français, ou qui soient doublées en français ou tout au moins sous-titrées en français. Nous ne nous limitons pas à cela, mais nous tentons d’éviter de remplir le programme d’une session de films seulement disponibles en anglais. Il faut le mentionner, les versions présentées dépendent avant tout des droits dont dispose le réseau sur la ou les versions disponibles. Bien qu’un film puisse avoir été doublé ou sous-titré dans une variété de langues, nous n’avons pas nécessairement accès à toutes ces versions.

Sur le pouvoir de vos suggestions et vos idées
Nous ne nous contentons pas du catalogue du réseau et de ce qui a déjà été diffusé par un autre membre de Cinéma Politica. Nous gardons nos oreilles et nos yeux ouverts aux nouveautés, aux films à caractère politique soulevant l’intérêt de la communauté de cinéphiles et de militant-es, ainsi qu’aux productions locales. Toutefois, notre capacité à aller les chercher est limitée par nos ressources en temps et en finances. Étant tous étudiant, étudiante ou travailleur, travailleuse, nous avons un temps limité dédié à l’association et bien d’autres tâches à remplir pour faire rouler l’organisation.
Alors, nous sommes à l’écoute de vos suggestions et il est certain que, si vos suggestions se trouvent dans ce qui est disponible ou assez facilement disponible à travers le réseau, les chances que celles-ci se voient réaliser rapidement sont grandes. Si ce n’est pas le cas, ce que nous faisons, c’est de nous renseigner sur le film et, si nous jugeons qu’il devrait figurer au catalogue du réseau, nous le suggérons au réseau. Cinéma Politica prête attention à ce que ses membres et ses participants ont à suggérer comme œuvre.

Voilà! Le programme de l’automne devrait être assez fixe et a peu de jeu pour évoluer en ce moment, mais celui de l’hiver demeure encore ouvert. Si vous avez des suggestions de thèmes, de réalisateur, réalisatrice, de titres, faites-nous-en part et nous verrons ce que nous pouvons faire!

 

Join us on Facebook