Aller au contenu principal

// The Māori-Made Collection - Distribution

The Māori-Made Collection - Distribution

 

Documentary Futurism

Cinema Politica est fier d'être le distributeur de six films néo-zélandais exceptionnels distribués au Canada pour la première fois. Ci-dessous vous pouvez en lire plus sur la collection et ses films, et surtout- programmer des films de cette collection importante et exclusive pour une projection dans votre communauté ou à votre festival/institution dès aujourd'hui!

A PROPROS DE LA COLLECTION MĀORI-MADE

En 2017, certains d'entre nous à Cinema Politica essayèrent de trouver le film révolutionnaire Mauri, réalisé par Merata Mita, en ligne. Nous avions entendu parlé de ce bijou Māori, le premier long-métrage de fiction réalisé par une femme Autochtone, et nous voulions le louer ou l'acheter, avant de découvrir qu'il n'était pas disponible au Canada. Après avoir contacté la New Zealand Film Commission, nous nous sommes vite mis d'accord sur une collaboration à travers laquelle CP distribuerait six titres Māori venant de la riche filmographie de la NZFC (ainsi qu'un film ne provenant pas d'un cinéaste Māori), et MAURI faisait partie des titres que nous rendrions accessibles pour la première fois au Canada. Nous sommes plus qu'heureux de présenter ces films, en ligne et au-delà, après beaucoup de travail! Parmi les titres complexes, sublimes et provocateurs ci-dessous, le public découvrira des oeuvres de Barry Barclay, l'artiste et intellectuel Māori qui inventa le terme "Quatrième Cinéma" et qui a prononcé les mots suivants: "comment pouvons nous être sûrs que si nous amenons notre ami dissident mais affectueux - la caméra - dans la communauté Māori, il agira avec dignité?" (Our Own Image, 1990)

Dans cette collection, présentée en collaboration avec la New Zealand Film Commission, Cinema Politica est confiant quant à la dignité de la caméra Māori, et la profondeur du "Quatrième Cinéma" de Barclay rayonnera, sans décevoir. Aotearoa, ou ce qui est aussi appelé la Nouvelle-Zélande, a profité d'une grande visibilité dans les créations d'Hollywood et des circuits de cinéma dominants, mais la "terre du long nuage blanc" n'est pas seulement le décor de hobbits et de Kong. Une longue et riche histoire de cinéma Māori a aussi capturé la beauté, la complexité, et les tourments d'Aotearoa et de ceux qui y vivent. Le réalisateur le plus connu du pays, Taika Waititi, est de descendance Māori, et malgré le fait que son classique Boy (2010) ne soit pas inclu dans notre collection, nous avons deux de ses premiers court-métrages de comédie. Alors que Mita et Barclay sont deux figures fondatrices du cinéma Māori et Autochtone, nous sommes également heureux d'inclure des titres moins connus, mais tout aussi méritants, aux audiences canadiennes, dans cette collection qui explore le colonialisme, l'identité, l'amour, la tradition, le traumatisme, l'histoire et le futur - parfois au sein du même film.

Découvrez-en plus sur les six titres ci-dessous et suivez les liens pour les visionner en ligne dès aujourd'hui. Nous espérons que vous chérirez cette taonga autant que nous, et restez à l'affût pour de nouvelles sorties à venir!

 

 

DÉTAILS DES FILMS

 

MauriMAURI
Merata Mita / Nouvelle-Zélande / 1988 / 90 ' / Anglais - Māori
Avec son premier long-métrage de fiction, la co-fondatrice du cinéma Autochtone (avec la réalisatrice Abénaquise Alanis Obomsawin, qui était une amie proche de Mita) et défenseuse de l'art, la culture et la politique Māori, Merata Mita s'annonçait comme une force du cinéma. Le décor riche et resplendissant de verts et d'oranges, capturés par la cinématographie luxuriante des collines côtières, des plages forestières et des communautés, dément les troubles des personnages qui vivent dans ces terres de la côte est. Mauri, qui signifie la force vitale, examine les tensions culturelles et politiques entre les personnages en quête d'identité, d'amour et de sentiment d'appartenance. Mita, citée dans le livre de Deborah Shepard, Reframing Women (2000), avait cela à dire: "C'était un moment de satisfaction silencieuse, que d'entrer dans le cinéma lors de la soirée d'ouverture de Mauri, et de voir la fierté dans tant de visages bruns. Je suis très fière d'avoir fait quelque chose pour nous, sans relâche et sans compromis, et pour moi c'était encore un dossier complété."
 

NgatiNGĀTI
Barry Barclay / Nouvelle-Zélande / 1987 / 93 ' / Anglais
Un garçon est en train de mourir de leucémie; un jeune docteur australien lui rend visite, et découvre son héritage Māori caché; l'usine locale est menacée de fermeture. Centré sur la communauté d'un petit village Māori fictif des années 1940, ce film captivant rassemble des histoires sur l'amitié, l'amour et la solidarité sur fonds de lutte pour la souveraineté autochtone. Acclamé à Cannes en 1987, ce film emblématique est le premier long-métrage réalisé par un cinéaste Māori. Une célébration de la fierté et de l'héritage Māori, NGATI appelle à la décolonisation et à la réappropriation des industries capitalistes par la communauté.
 

Te RuaTE RUA
Barry Barclay / Nouvelle-Zélande / 1991 / 105 ' / Anglais 
Cent ans après le vol de trois gravures tribales irremplaçables en Nouvelle-Zélande, deux membres de la tribu Māori décident qu'il est temps de résoudre les anciens griefs. Rewi Marangai, un avocat à succès, et Peter Huaka, un poète, optent pour différentes manières de récupérer les objets volés en Allemagne, ou ils sont gardés dans un musée. Quand les plans de Peter tournent mal lorsque son groupe s'introduit dans le musée, Rewi le convainc de mettre en place son plan à lui, encore plus audacieux. La tension monte, l'intérêt médiatique international aussi, alors que des balles sont tirées lors d'un affrontement anti-colonial. Acclamé comme un grand pas en avant pour le cinéma autochtone, le film marque la suite de son film Ngati, et voit le cinéaste prolifique se plonger dans des problématiques du contrôle et de la préservation de la culture autochtone.

Pa BoysTHE PĀ BOYS
Himiona Grace / Nouvelle-Zélande / 2014 / 93 ' / Anglais - Māori
Cette exploration de la masculinité et de l'identité Māori dans The Pā Boys est pleine de passion, de créativité et d'angoisse. Le film suit un groupe de reggae fictif alors qu'il part en tournée à travers Aotearoa et a du mal à maintenir la cohésion et la communauté entre ses membres. Au coeur de ce film dramatique (qui provoque tout de même plusieurs éclats de rire) est une histoire sur l'identité et les manières dont certains internalisent le colonialisme, et d'autres trouvent des façons d'anéantir la culture coloniale en forgeant leur propre identité Māori, liée à la tradition et l'histoire. Cette dynamique est exprimée par les deux personnages principaux Fran Kora (du groupe KORA) et Matariki Whatarau, qui livrent des performances captivantes en tant que musiciens en quête de sens et de leur place en tant qu'hommes Māori. Une réalisation très forte est complétée par une bande originale fantastique livrée par une équipe sensationnelle dans ce road movie.
 

Two Cars, One NightTWO CARS, ONE NIGHT
Taika Waititi / Nouvelle-Zélande / 2004 / 11 ' / Anglais
Situé dans le stationnement d'un bar rural à Tek Kaha, Nouvelle-Zélande, ce court-métrage comique primé réalisé par Taika Waititi conte l'histoire de deux frères, Romeo et Ed, qui attendent dans la voiture pendant que leurs parents boivent à l'intérieur. Romeo remarque Polly, une jeune fille de onze ans qui attend également ses parents. Plein d'agitation et d'ennui, il décide de fixer la jeune fille des yeux, et ce qui apparaît tout d'abord comme une relation basée sur la rivalité évolue rapidement, et la rivalité entre les deux voitures devient rapidement une amitié naissante. Waititi montre son génie pour l'humour subtil et l'innocence dans ce film du réalisateur du tout aussi drôle mais plus grand-budget Thor: Ragnarok!
 

Tama TuTAMA TŪ
Taika Waititi / Nouvelle-Zélande / 2004 / 18 ' / Anglais
Fusil en main, six soldats Māori sont postés dans une maison en ruines face à un bastion allemand. C'est le début de leur longue, absurde et craintive attente, pendant laquelle la communication entre les soldats est réduite à des gestes silencieux, des blagues enfantines, des jeux avec des figurines, et des défis de haka muets. Dans ce court du début de sa carrière, le réalisateur internationalement reconnu Taika Waititi utilise la reconstruction historique pour rendre son humanité aux Māori forcées de rejoindre les forces Alliées pendant la Seconde Guerre Mondiale. Doublement contraints par le système colonial, les soldats Māori se battent dans des guerres qui ne sont pas les leurs. Et ainsi, ils répondent avec une forme de résistance qui leur est propre: le savoir traditionnel, l'humour et la solidarité.
 

Cliquez Ici Pour Voir Les Films Maitenant!

LICENCE À DES FINS PÉDAGOGIQUES

Pour obtenir une licence de projection de MĀORI-MADE COLLECTION à des fins pédagogiques ou pour une institution en Amérique du Nord, cliquez ici et compléter le formulaire.

ORGANISEZ UNE PROJECTION

Pour organiser une projection de MĀORI-MADE COLLECTION pour un festival de film, une projection populaire ou un événement communautaire en Canada, simplement suivre ce lien vers notre formulaire de demande en ligne, ou rendez-vous au bas de cette page pour accéder au formulaire. Nous vous répondrons en un rien de temps.

PROJECTIONS