Aller au contenu principal

// Films // 5 caméras brisées

5 caméras brisées

Guy Davidi & Emad Burnat / Territoire palestinien - France - Israël / 2011 / 90 ' / Arabe - Hébreux / S.T. Français - Anglais

Credits

Guy Davidi & Véronique Lagoarde-Ségot
Guy Davidi
Emad Burnat
Amélie Canini
Adnan Joubran
Wissam Joubran
Samir Jubran
Ofer Peled

Awards & Festivals

Candidat, Meilleur documentaire, Academy Awards 2012
Gagnant, Prix pour la réalisation, World Cinema - Documentary, Sundance Film Festival 2012
Candidat, Grand Prix du Jury, World Cinema - Documentary, Sundance Film Festival 2012
Gagnant, Eurodok Prize, Norsk Film Institutt 2012
Gagnant, Meilleur documentaire, Jerusalem Film Festival 2012
Gagnant, Prix du cinéphile Busan, Pusan International Film festival 2012
Candidat, Meilleur documentaire, Asia Pacific Screen Awards 2012
Gagnant, Prix du public pour le meilleur documentaire & Prix spécial du Jury, International Documentary Film Festival Amsterdam 2012

Purchase this title on DVD

À Venir

Restez à l'écoute pour toutes les projections à venir!

In Production

Une documentation personelle de la progression de l’occupation, la résistance pacifique et l’escalade de la violence répressive à Bil’in.

Synopsis

En 2005, à Bil’in, en Cisjordanie, le fermier palestinien Emad Burnat filme la naissance de son quatrième fils. Au même moment s’érige au milieu du village le mur qui doit séparer les paysans palestiniens d’une future colonie israélienne. Pendant les six années qui suivront, Emad, avec une persévérance exemplaire et grâce à la collaboration du cinéaste israélien Guy Davidi, ne cessera d’enregistrer le quotidien de Bil’in. Ses cinq caméras détruites l’une après l’autre documentent sans relâche la progression de l’occupation, la résistance pacifique et l’escalade de la violence répressive. Alternant entre événements politiques et vie familiale, ce journal intime filmé nous fait saisir de l’intérieur la réalité de l’occupation. Une œuvre incontournable et d’une grande humanité, primée à Sundance, IDFA, Cinéma du Réel et bien d’autres.