Aller au contenu principal

// Films // Manifestes en série — #1: Agriculture et #2: Transport

Manifestes en série — #1: Agriculture et #2: Transport

Hugo Latulippe, Charles Gervais & Pascal Sanchez / Canada / 2008 / 48 ' / Français

Credits

Links & Reviews

Awards & Festivals

Neuf nominations par l’Académie canadienne du cinéma et de la télévision (Gémeaux 2008)

À Venir

Restez à l'écoute pour toutes les projections à venir!

In Production

MANIFESTES EN SÉRIE trace un portrait subversif et résolument moderne du Québec des années 2000.

Synopsis

Véritable tour du monde québécois, odyssée politique montée sur des musiques qui font taper du pied, Manifestes en série trace un portrait subversif et résolument moderne du Québec des années 2000. Sur 4 saisons, Hugo Latulippe et son équipe ont sillonné le pays afin de fréquenter ces citoyens engagés qui ouvrent des voies de solutions aux 4 coins du territoire. Visionnaires, apôtres du petit pas et déplaceurs de montagnes, ils façonnent l’avenir dans les secteurs-clés de l’activité humaine. Ils rêvent de plus de beauté, d’humanité. Ils donnent le goût de changer le monde. Un geste à la fois. Dans l’humilité du quotidien ou sur la place publique. À l’ère de l’homo sapiens turbo, ces gens écrivent, bâtissent et cultivent des manières pour que l’humanité progresse et se poursuive en préservant un maximum d’équilibre et d’équité. De 1000 façons, avec les mains ou avec les mots, ils incarnent une résistance à la mondialisation des marchés. Ils osent dire : « et si nous redéfinissions notre manière d’être humain? ». Cette série est un appel à l’action citoyenne. Un chant d’espoir.

MANIFESTE 1 : AGRICULTURE (48')

MOISSONNER LE PAYS—Appliquer aux écosystèmes agricoles et marins, ainsi qu’aux animaux d’élevages, la même logique économique qu’aux usines de chaussures, par exemple, pourrait mener le monde vivant à sa perte. Si on le compare à plusieurs pays européens, le Québec accuse du retard dans sa compréhension et sa résistance aux impacts néfastes de « la mondialisation de la malbouffe ». Pendant ce temps, quinze fermes disparaissent chaque semaine au Québec, incapables de faire face à la compétition. On assiste actuellement à la prise de contrôle de l’agriculture par des groupes agroalimentaires, en plus de constater la disparition lente de l’agriculteur lui-même, celui qui produit des aliments de qualité, tout en prenant soin de cultiver et d’élever de manière durable.

MANIFESTE 2 : TRANSPORT (48')

PROPULSER LE PAYS—Symboles sociaux ultimes, les voitures sont évaluées au nombre d’un milliard sur la planète. Et leur quantité aura doublé dans 20 ans. Un résident de Repentigny qui travaille dans l’arrondissement Saint-Laurent aura fait 31 fois le tour de la Terre à la fin de sa carrière, et aura passé 4 ans de sa vie dans son auto… notamment pour la payer! Pourtant, la plupart des scientifiques s’entendent aujourd’huipour dire que la voiture entraîne une dégradation des écosystèmes et des sociétés sans précédent dans l’histoire.Inspirés par des exemples-phares ailleurs dans le monde, ces hommes et ces femmes oeuvrent à redéfinir nos modes de déplacements.