Aller au contenu principal

// Initiatives // Les prochaines 150 - Futurisme documentaire

Les prochaines 150 - Futurisme documentaire

Pour avoir des nouvelles du projet, visitez la page Facebook Futurisme documentaire et suivez @docfuturism sur Twitter et Instagram.

Comment pouvons-nous documenter ce qui ne s'est pas encore produit?

Les prochaines 150 est un projet de Cinema Politica qui imagine la création d’un nouveau genre filmique appelé le futurisme documentaire. Cinema Politica cherche à commander 15 courts métrages qui imagineront les débuts de ce nouveau genre par l’innovation et l’expérimentation et qui, subséquemment, poseront les fondations pour des œuvres futures. Inspiré par l’Afro-futurisme, le futurisme Autochtone et la fiction et la non-fiction spéculative, les œuvres créées sous la rubrique du futurisme documentaire déploieront des approches et des perspectives cinématographique associées au documentaire afin d’imaginer, de spéculer et de représenter le Canada du futur. Cinema Politica effectuera le lancement des films complétés dans le cadre d’une série d’événements spéciaux ayant lieu à travers le pays. Les films seront par la suite mis en circulation à travers le réseau Cinema Politica. Ce projet unique est financé par le programme Nouveau chapitre du Conseil des arts du Canada.


Cinema Politica est présentement à la recherche de propositions de courts métrages et d’œuvres vidéo d’une durée de 5 à 15 minutes et qui, ensemble, donneront forme à ce genre. Les cinéastes auront jusqu’en septembre 2018 pour compléter leurs films. Un jury spécialement conçu d’artistes oeuvrant dans des milieux créatifs associés examinera les œuvres soumises. Le montant alloué à chaque film sera de 7000$ et les réalisateur.trice.s recevront une allocation d’artiste supplémentaire. Nous encourageons les artistes à innover et s’éloigner des codes et des conventions, à faire des composites et à remixer les modes de représentation actuels et à faire preuve d’imagination afin de créer leur propre interprétation du futurisme documentaire. Vous trouverez quelques ressources utiles pour vous aider à imaginer ce que le futurisme documentaire pourrait être en suivant ce lien

Qui devrait soumettre une proposition?

Les prochaines 150 est conçu pour engager cinq groupes-pivots de la communauté artistique: (i) les autochtones; (ii) les personnes Noires et racisées; (iii) les personnes s'identifiant comme femme ou Queer; (iv) les personnes porteuses de handicaps, et (v) les Nouveaux arrivants (migrant.e.s et réfugié.e.s). Cinema Politica croit qu'en priorisant les artistes de ces communautés, le projet défendra et aidera à faciliter l'auto-représentation comme manière d’atteindre l'autodétermination. Dans un climat prolifique de production de documentaire axé sur les enjeux sociaux, la majorité des cinéastes célébré.e.s sont issu.e.s des groupes les plus privilégiés et sont souvent reconnu.e.s pour des oeuvres documentant ceux et celles vivant aux marges de la société. Nous espérons que Les prochaines 150 contribuera à corriger cette tendance.

Ayant ceci en tête, les candidat.e.s sont encouragé.e.s à inclure dans leur biographie toute information narrative et biographique qu'ils et elles sont confortables de partager et qui pourrait aider le jury en considération de ces objectifs d'équité.

Échéancier

Appel à propositions: 31 juillet, 2017
Date limite pour la soumission de propositions : 30 septembre, 2017
Décision du jury: 20 novembre, 2017
Annonce des projets retenus: 27 novembre, 2017
Soumission des projets finaux à CP: septembre 2018
Présentation des projets dans le réseau CP: Automne 2018 – été 2019

Directives pour la soumission de propositions

Les candidat.e.s intéressé.e.s doivent compléter un formulaire de soumission en ligne, incluant  un court synopsis, une déclaration du ou de la réalisateur.trice et un traitement du film, une proposition de budget et le CV de l’artiste principal. Chaque proposition articulera, dans sa manière propre et distincte, la vision de l’artiste pour la production d’une œuvre qui pourrait être décrite comme « futuriste documentaire ».
S’il-vous-plaît remplir notre formulaire de soumission ici, et toutes questions ou préoccupations doivent être envoyées à thenext150 AT cinemapolitica DOT org.
La date limite pour la soumission de propositions est le 30 septembre, 2017.

À propos du futurisme documentaire

Vous vous demandez peut-être : pourquoi un nouveau genre? Nous voyons au moins trois raisons pour la nomination et le développement d’un nouveau genre cinématographique au Canada : (i) rendre hommage à et assurer la reconnaissance de pratiques filmiques connexes et sous-genres artistiques qui passent sous le radar de la plupart des canadien.ne.s – en particulier l’Afro-futurisme et le Futurisme Autochtone; (ii) explorer un langage cinématique et une approche à la narration / signification en arts médiatiques qui estompe les frontières et les limites articulées autour des faits et de la fiction, des discours officiels et des connaissances subjuguées, de l’expérience et de la fantaisie; et (iii) développer un espace pour le déliement des représentations spatiales et temporelles, ce qui est d’une grande importance pour mettre en commun les complexités du passé, du présent et du futur dans une œuvre cohésive.

Nous croyons qu’à l’occasion de l’état canadien qui marque ses 150 ans d’existence, les artistes peuvent simultanément « regarder en arrière » et « regarder vers l’avant » dans les œuvres que nous espérons commander. C’est à dire que, dans les mains de l’artiste, l’articulation d’un futur spéculé, ou d’une fantaisie imaginée, peut être infusée de la réalité de faits passés. Dans leur introduction pour Close Encounters: The Next 500 Years, Hopkins et al demandent: “Pourquoi le futur?” ce à quoi ils répondent, «Jusqu’ici, les pensées, images et mots Autochtones ont été omis des discussions portant sur le futur ou, s’ils ont été inclus, c’est souvent à travers des prophécies et prédictions pan-indiennes mal comprises et appropriées par la culture dominante ». Les prochaines 150 de Cinema Politica est un projet conçu en dialogue avec des artistes tels que ceux et celles présenté.e.s dans Close Encounters et est redevable aux idées qui ont été exprimées autour des futurs imaginaires concernés par la justice sociale et l’égalité, tels que les écrits d’auteur.e.s afro-futuristes.

Guidé par l’Afro-futurisme et le Futurisme Autochtone, où des peuples, des connaissances et des subjectivités subjuguées sont recentrées à travers des représentations qui spéculent sur les états futurs (particulièrement popularisés dans la littérature fantastique), Les prochaines 150 célèbre et met de l’avant le futurisme documentaire – une manière de documenter astucieusement un espace-temps qui n’a toujours pas eu lieu. Ce nouveau genre offrira une chance de réinitialiser le « traitement créatif de l’actualité » de John Grierson, fondateur de l’ONF, pour décrire un type de cinématographie documentaire qui embrasse les qualités formelles avant-gardistes et expérimentales tout en cherchant à exprimer à la fois la véracité et la fantaisie. C’est dans ce contexte que le futurisme documentaire pourrait être décrit comme le traitement créatif de l’actualité et l’actualité documentée de la fantaisie. Ce nouveau genre trace un type de réalisation cinématographique qui renverse les attentes du public vis-à-vis du « réel » et moule sur les représentations d’une réalité sociale une spéculation expressive de ce qui pourrait être ou de ce qui pourrait être imaginé. L’emphase sur l’imagination et la justice sociale est liée à plusieurs des œuvres Autochtones circulant présentement dans les milieux des arts visuels et performatifs du Canada, ainsi qu’au monde de la fiction spéculative, incluant le travail exemplaire de l’auteur afro-futuriste canadien Nalo Hopkinson.

Pourquoi le futurisme?

Alondra Nelson décrit l'Afro-futurisme comme "une manière de regarder le monde, c'est une sorte de canopée pour penser à la production artistique de la diaspora Noire, il s'agit même d'une épistémologie liée à la pensée sur le futur et sur la position de sujet du peuple Noir, et qui est à la fois aliénante et à propos de l'aliénation... C'est au sujet à la fois des aspirations pour la modernité et pour avoir une place dans la modernité. Et c'est à propos de spéculation et d'utopie..."  Sur cette base, la notion de futurisme, quand associée au documentaire, explore les enjeux de l'inéquité sociale et de l'injustice à travers une expression culturelle spéculative - une manière de ou une plateforme pour imaginer l'impossible, représenter ce qui n'existe pas tout est restant ancré dans le domaine de l'actualité.  C'est l'idée d'un futur documenté, une réalité spéculative.

Pourquoi le documentaire?

Cinema Politica est un réseau voué à la circulation et la présentation de documentaire politique et nous croyons que le cinéma de non-fiction a un grand potentiel pour non seulement éduquer, mais aussi déstabiliser les discours dominants et mener les publics à agir. Par contre, une grande part des documentaires axés sur la justice sociale se fient à des codes et conventions établis tels que la narration explicative et les entrevues entrecoupées de prises du rouleau B. Nous souhaitons fournir des opportunités aux artistes qui croient que le documentaire de justice sociale a le potentiel d'être innovateur et de rompre avec les modèles traditionnels et qui souhaitent intégrer des notions liées à l'imaginaire et au futur dans leurs oeuvres. Nous espérons que ceci stimulera la créativité du milieu documentaire et permettra de faire avancer la forme vers des nouveaux horizons étant à la fois génératifs, tournés vers le futur et autodéterminés.

Soutien Financier

New Chapter logo
Ce projet est l’un des 200 projets exceptionnels soutenus par le programme Nouveau chapitre du Conseil des arts du Canada. Avec cet investissement 35 M$, le Conseil des arts appuie la création et le partage des arts au cœur de nos vies et dans l’ensemble du Canada.