Aller au contenu principal

// LANCER UN CINÉCLUB

LANCER UN CINÉCLUB

 

Carte des cinéclubs CP

Introduction

Cinéma Politica a débuté en 2001 dans un campus à Vancouver, en Colombie-Britannique et s’est étendu par la suite à travers un réseau pancanadien puis international de cinéclubs interconnectés. Le site web de Cinéma Politica est le noyau du réseau, et chacun de ses cinéclubs évolue comme une initiative individuelle où les organisateurs choisissent leurs propres films à partir du répertoire de films de Cinéma Politica. Le reste (lieu de diffusion, gestion, horaires, techniques de promotion, etc.) dépend de vous.  Nous pouvons aussi vous offrir un certain soutien en ce qui concerne la promotion.

En 2007, nous avons commencé à demander aux cinéclubs membres du réseau de payer un droit d’adhésion afin de nous aider à subvenir à nos charges croissants. Actuellement, nous recevons des fonds du Conseil des Arts du Canada et le Conseil des arts et des lettres du Québec, entre autres, mais les droits d’adhésions nous aident à intégrer la durabilité dans le réseau.  

Soutien que nous offrons à nos cinéclubs

Si vous ou votre groupe êtes intéressés à devenir membre du réseau Cinéma Politica, et êtes prêts à lancer un cinéclub sur votre campus (ou dans votre communauté), voici le type de soutien auquel vous pouvez vous attendre:

1. Soutien web – Une section sera créée pour votre cinéclub sur le site de Cinéma Politica.  À l’hiver 2010, www.cinemapolitica.org recevait environ 60 000 visites par mois et cela continue d’augmenter.

2. Les prêts de DVD du répertoire de films de Cinéma Politica – Nous avons plus des centaines de vidéos politiques à prêter, et nous couvrons les frais postaux soit à l’aller ou au retour.

3. La licence de projection publique (redevances pour droits d’auteur) vous permet de présenter les films de notre catalogue au grand public. Nous pouvons vous éviter bien des maux de tête quant à l’obtention de l’autorisation de présenter plusieurs documentaires, tout en sachant que vous appuyez des cinéastes indépendants.  La liste des titres autorisés est plus limitée pour les cinéclubs internationaux, mais il y en a quand même une grande diversité de choix, alors ne vous inquiétez pas!.

4. Conseils et soutien au niveau opérationnel et organisationnel – Nous aidons nos cinéclubs avec tout, de la conception d’affiches et de programmes jusqu’à les decisions de programmations et la logistique des événements. 

5. Bulletin électronique multimédia Mad Mimi – On adore Mad Mimi, et une fois que vous aurez rejoint le Réseau CP et que vous utiliserez MM  pour promouvoir vos projections, vous comprendrez pourquoi.

6. Soutien financier limité – Grâce au Conseil des Arts du Canada  et quelques levées de fonds, nous avons constitué un petit budget pour aider nos cinéclubs canadiens dans le réseau. Ce soutien financier est déstiné exclusivement à les oeuvres et artistes indépendents et canadiens, pour permettre des collaborations avec nos cinéclubs. 

Pour lancer un cinéclub

Êtes-vous intéressés? Voici ce que VOUS devez faire avant de nous contacter :

1. Formez une équipe de bénévoles. N’essayez pas de lancer un cinéclub tout seul, même si cela est possible. Les équipes de Cinéma Politica sont constituées de 4 (Ottawa) à 12 (UQAM) membres, mais tous travaillent avec plusieurs bénévoles. Le minimum de personnes dont vous pourriez avoir besoin dans votre équipe est probablement de quatre, en affectant une personne à : la logistique; les relations publiques et les communications (promotion); les finances; et la programmation.

2. Trouvez un local approprié. Cela peut sembler simple, mais c’est bien souvent l’obstacle majeur avant de pouvoir lancer un cinéclub. Un bon endroit devrait être facile d’accès à la fois pour les étudiants et pour le grand public et devrait aussi avoir un bon équipement de projection et une sonorisation adéquate. (Les films dans notre bibliothèque sont tous en format DVD, mais vous pouvez les visionner en format VHS, BetaSP, MiniDV, Digi-Beta ou même en 35mm). Si possible, votre local devrait être situé sur le campus afin d’avoir des coûts de location abordables.

3. Trouvez un ou trois commanditaires.Même s’il s’agit d’une association étudiante, d’un club ou d’une entreprise locale (pas de commandites de grosses compagnies s’il vous plaît), les commanditaires apportent tous les types de soutien (bénévoles, financement, promotion, etc.).  Plusieurs cinéclubs de Cinéma Politica sont organisés et/ou commandités par différents clubs et associations sur les campus. Nous aimons particulièrement les GRIP (Groupe de Recherché en Intérêt Public) et les syndicats étudiantes – vous pouvez essayer de commencer avec eux. 

4. Faites une collecte de fonds. Le Réseau Cinéma Politica est financé par le Conseil des Arts du Canada et les frais d’adhésion annuels payés par les cinéclubs. Les cinéclubs internationaux doivent payer au moins la moitié des frais annuels avant que nous puissions offrir nos services. Les cinéclubs canadiens peuvent entreprendre leurs démarches, il est cependant possible que notre directrice exécutive demande une contribution minimale à l’adhésion ou dans un délai qu’elle aura établi. Tout cela pour dire que nous avons pris de l’expansion. Nous formons actuellement le plus grand réseau de cinéclubs de documentaires sur les campus au monde, et nous ne pouvons continuer sans le soutien des cinéclubs membres. Alors, effectuez des collectes des fonds, ou assurez-vous d’avoir un financement de base avant de passer aux prochaines étapes.

5. Faites un horaire de programmation et décidez d’une date de lancement. Après avoir réglé les étapes précédentes du financement, du local et des bénévoles, les prochaines réunions concernent généralement l’horaire et la programmation. Au début, vous pouvez organiser une ou deux projections par mois tout au plus. Les lundis ont eu beaucoup de succès pour plusieurs cinéclubs canadiens de Cinéma Politica et 19 heures est généralement une bonne heure pour le début des soirées. Ces détails dépendront évidemment de vous, du local et d’autres facteurs liés à votre cinéclub spécifique. Le plus important c’est de mettre en place un horaire réaliste en fonction du  nombre de bénévoles, du temps de promotion disponible entre les projections, des horaires d’examens à l’université, et des potentiels conflits d’horaires avec d’autres événements (comme d’autres festivals de films ou conférences).

6. Choisissez vos films. Finalement, ce qu’il y a de plus intéressant : visionner et sélectionner des films politiques pour déterminer votre programmation. Afin de mieux fidéliser un public, il convient de commencer chaque saison par des « documentaires chouchous du public » puis d’intégrer petit à petit des documentaires à messages politiques plus radicaux (si cela est votre tendance) au fur et à mesure que vous évoluez. Les « documentaires chouchous du public » ne fait pas référence aux films  « mainstream » ou qui ont eu un succès commercial, mais qui sont tout de même de bons exemples de cinéma politique qui ont fait parler d’eux et peut-être même gagné des prix (comme The Corporation ou Le cauchemar de Darwin). Si critiquer l’État peut être un bon sujet cinématographique, il n’est cependant pas conseillé de commencer la saison avec un tel film ni pour constituer un public. Mais encore une fois, cela dépendra de vous, de votre région, de votre public et d’un certain nombre d’autres facteurs.

Cinéma Politica ne vise pas seulement à diffuser des films politiques qui se démarquent, mais aussi à créer un espace de discussion accessible et démocratique. Plusieurs projections de cinéclubs de Cinéma Politica sont par ailleurs suivies de présentations, de panels et d’invités spéciaux. Si possible, il est intéressant de prévoir une période de questions suite à la projection avec le réalisateur ou avec un des protagonistes du film. C’est aussi intéressant d’avoir des discussions avec des experts, des militants ou des organismes travaillant pour les causes abordées dans le documentaire. (Si vous diffusez The End of Suburbia par exemple, vous pouvez inviter des experts sur la question du pétrole, de l’étalement urbain ou du développement durable.)

PRÊT?

Lorsque vous aurez franchi ces étapes et que vouz êtes prêt à commencer, n’hésitez donc pas à nous envoyer un mot. Veuillez contacter la coordinatrice du réseau anna [at] cinemapolitica [dot] org (Anna Pringle) si vous êtes intéressés à lancer un cinéclub et faire partie du Réseau Cinéma Politica.